Page d'accueil Site Annonces
Chapelle Saint-Rémy

© Chapelle Saint-Rémy, B-4557 Abée

L'huile salvatrice dans l'Église.

Sous la plume de l'Apôtre saint Jacques, nous savons que Notre-Seigneur a laissé à ses Apôtres, à ses disciples et à leurs successeurs des moyens nouveaux et inconnus jusque là pour secourir à toutes sortes de misères spirituelles et corporelles frappant le genre humain, en raison du péché originel. Un de ces moyens légués à l'Église par la Miséricorde divine est l'usage de l'huile bénite: Quelqu'un parmi vous est-il malade? qu'il appelle les prêtres de l’Église et que ceux-ci prient sur lui, en l'oignant d'huile au nom du Seigneur. Et la prière de la foi sauvera le malade, et le Seigneur le rétablira, et s'il a commis des péchés, ils lui seront pardonnés.  (Jac. V, 14-15). L'huile d'olive est utilisée de diverses manières dans l'Église. Le Jeudi Saint, l'évêque consacre solennellement trois huiles différentes: le Saint Chrême, huile signifiant principalement la consécration des personnes et des choses à Dieu, l'Huile des Catéchumènes, signifiant la force dont est revêtu le soldat chrétien dans sa lutte contre les trois ennemis de son âme, et l'Huile des Infirmes, destinées à réparer dans l'âme devant comparaître devant son divin Juge les plaies causées par les péchés durant son séjour sur la terre.

A côté de ces trois Huiles solennellement consacrées, plusieurs sanctuaires distribuent différentes huiles miraculeuses dont les effets dépendent de l'unique bonté et sagesse de Dieu, sans que ces huiles reçoivent une quelconque bénédiction liturgique.

Le rituel romain que tout prêtre reçoit à son ordination possède quant à lui plusieurs bénédictions d'huile en l'honneur de tel ou tel saint. Dans ce même livre des bénédictions, Il existe une bénédiction d'huile pour les malades, benedictio olei pro infirmis, accomplie pour soulager les malades dans leurs infirmités spirituelles et corporelles et pour lesquelles le Sacrement de l'Extrême Onction ne peut être administré, puisque celui-ci ne peut l'être légitimement que dans les cas de maladies mortelles.

Depuis plusieurs années, la divine Providence a manifesté par des signes, des soulagements et des guérisons manifestes sa volonté de voir restaurer ce moyen quasi miraculeux d'aider le genre humain dans sa peine et dans sa détresse dans son séjour dans cette vallée de larmes.

Comment faire?

Les personnes désireuses d'obtenir de cette huile apporteront elles-mêmes de l'huile d'olive vierge, dans des flacons bien fermés ou dans des bouteilles neuves non entamées. Cet huile recevra du prêtre la bénédiction contenue dans le rituel officel de l'Eglise, après les offices liturgiques (messe, salut, chapelet, etc.)

Cette huile ne pourra jamais être utilisée à des fins alimentaires ou pour soigner les animaux. Elle fait double emploi avec les onctions données aux mourants et ne les remplace pas.

L'huile miraculeuse doit être utilisée soit par des onctions sur les organes malades, soit par absorption par de petites quantités raisonnables, une cuiller à café ou à soupe au plus. S'il s'avérait que l'absorption par la bouche de cette huile devait causer des sensations de brûlure dans la bouche, il serait hautement souhaitable qu'une bénédiction complémentaire soit donnée par un prêtre. L'expérience montre qu'un flacon d'¼ ou d'½ litre d'huile est largement suffisant pour les besoins ordinaires.

L'efficacité de l'huile ne dépend nullement de sa vertu naturelle, mais de l'unique Sagesse et Miséricorde de Dieu. C'est pourquoi, l'utilisation de cette huile doit procéder d'un acte de foi en Dieu à qui rien n'est impossible et d'un acte de piété et de reconnaissance. Nous recommandons donc très vivement d'adresser à Dieu quelques prières avant et pendant l'utilisation de cette huile. L'huile miraculeuse étant un don de Notre-Dame pour la chapelle Saint-Rémy d'Abée, la récitation du Salve Regina et de l'invocation O Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à Vous sera la plus apte à honorer et remercier notre bonne Mère du Ciel.

S'il arrivait que Dieu opérât de grandes choses par ce moyen, pour l'honneur de Dieu, de sa Très Sainte Mère et de l'Église catholique, nous demandons aux heureux bénéficiaires de ces grâces divines, de bien vouloir les signaler aux prêtres responsables de la chapelle Saint-Rémy soit par courrier, soit par les différents liens que vous pouvez trouver dans ce site.


L’Huile miraculeuse